• contact@communion-bethanie.org

Archive annuelle 2019

Blog de Jean-Michel Dunand du 7 octobre 2019

Dans quelques jours sera publié chez Flammarion l’ouvrage des deux jeunes journalistes Jean-Loup Adenor et Tim de Rauglaudre : Dieu est amour. Infiltrés parmi ceux qui veulent guérir les homosexuels.

J’ai accepté de témoigner dans ce livre, tout comme j’ai accepté d’être présent dans le futur documentaire de Bernard Nicolas, sur Arte : Homothérapies, conversion forcée.

En effet, depuis la publication de mon livre-témoignage : Libre. De la honte à la lumière, je suis résolument engagé contre les abus de pouvoir, contre les abus de conscience, d’où qu’ils viennent.

Je ne souhaite à personne de vivre ce que j’ai vécu dans ma jeunesse…

La vie m’offre aujourd’hui une revanche, non une vengeance, mais une revanche : offrir ma prière, offrir ma parole, offrir mon action pour que d’autres, et particulièrement les personnes les plus jeunes, n’aient pas à vivre ces dérives sectaires, étouffantes et donc mortifères.

Voici un bref extrait de mon témoignage : « Peu de gens témoignent à visage découvert. La honte paralyse la parole… Le jeu de ces abuseurs, c’est de nous faire croire que nous sommes les coupables ».

Aujourd’hui, je ne « règle mes comptes » avec personne.
En Communion Béthanie, en « ambassadeur de paix », je fais mienne ces paroles de Sœur Emmanuelle : « J’aspire le souffle de Dieu, je le respire et voudrais pouvoir l’expirer vers les autres, dans toute sa douceur ».

Jean-Michel+,
votre frère en Communion Béthanie

Pause méditation du 7 octobre 2019

Les premiers lundis du mois, nous entrons dans la poésie de notre frère Philippe.

-11-

Une autre journée commence …
et toujours en toi ces remous,
cet enfant apeuré, inconsolé …
 
Alors prends le temps de te poser …
accompagne lentement ta respiration …

La voix qui cherche à t’effrayer
ou à te flatter,
ne l’écoute pas !

Laisse tout ressenti, toute pensée
se dissoudre lentement …

Un Secours est possible :
laisse-Le revenir …

…goûte à présent le Silence,
laisse-Le agir au fond de toi dans le secret …

…et regarde : déjà peu à peu
le calme revient …
cadeau gratuit …
Courant de Vie renouvelé,
délivrance …
force pour aimer …

Philippe

Blog de Jean-Michel Dunand du 3 octobre 2019

L’histoire d’une statue…!

Je vais vous raconter l’histoire de cette statue de sainte Thérèse de Lisieux.
Car, par-delà l’histoire de cette statue, c’est l’Évangile pour tous qui rayonne.

Lorsque j’ai débuté mon service d’adjoint en pastorale scolaire au lycée Notre-Dame de la Merci, il y a 26 ans, mon bureau était vraiment laid…!
Mon premier travail a été de faire du rangement afin de rendre ce lieu plus accueillant.

Sur une étagère, je trouve cette petite statue cassée.
Vu son état, je décide de la jeter. Je la dépose pour cela dans un carton avec de vieux papiers.

Le lendemain, en fin d’après-midi, Simone arrive dans mon bureau pour faire le ménage.
Elle me demande : « Vous allez jeter cette statue ? »
Devant ma réponse positive, elle me dit : « S’il vous plaît, ne la jetez pas. Chaque soir, je prie devant, en venant dans votre bureau ».
Simone s’assoit quelques minutes, elle me raconte sa vie fracturée, son alcoolisme…
Sa maladie s’est très vite aggravée.
Simone est décédée et…, je n’ai jamais jeté cette statue.

Elle est « cachée » dans mon bureau-pastoral.
Aujourd’hui, pour vous, je l’expose.

Certains esquisseront un sourire devant ce bout de plâtre!!

Pour ma part, cette modeste statue « chante » :

« Père, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits ». Matthieu 11, 25…

Bonne fête à Toi, Petite Thérèse !
Avec Simone et tous les plus fragiles, merci de prier avec nous et pour nous.

Jean-Michel+,
votre frère en Communion Béthanie

Depuis aujourd’hui, nous publions les miscellanées que Jean-Michel Dunand poste sur son compte Facebook personnel.

Pause méditation du 30 septembre 2019

Une méditation.

La peur

On dit qu’avant d’entrer dans la mer une rivière tremble de peur. Elle regarde en arrière le chemin qu’elle a parcouru, depuis les sommets des montagnes, la longue route sinueuse qui traverse des forêts et des villages et devant elle, elle voit un océan si vaste, qu’y pénétrer ne parait rien d’autre que devoir disparaître à jamais.

Mais il n’y a pas d’autre moyen. La rivière ne peut pas revenir en arrière. Personne ne peut revenir en arrière. Revenir en arrière est impossible dans l’existence.

La rivière a besoin de prendre le risque d’entrer dans l’océan parce que c’est alors seulement que la peur disparaîtra, parce que c’est là que la rivière saura qu’il ne s’agit pas de disparaître dans l’océan, mais de devenir océan.

Khalil Gibran (voir sur Wikipédia)
Source : COOPBELSUD

Pause méditation du 23 septembre 2019

Une méditation.

Si tu crois que ce qui rassemble les hommes est plus important que ce qui divise,
si tu crois qu’être différents est une richesse et non un danger,
si, pour toi, l’étranger est un frère qui t’est proposé,
si tu peux te réjouir de la joie de ton voisin,
si l’injustice qui frappe les autres te révolte autant que celle que tu subis,
si tu estimes que c’est à toi de faire le premier pas,
si tu partages son pain et que tu sais joindre un morceau de ton cœur,
si tu sais accepter qu’un autre te rende service,
si la colère est pour toi une faiblesse et non une preuve de force,
si tu refuses de battre la coulpe sur la poitrine des autres,
si tu crois qu’un pardon va plus loin qu’une vengeance,
si tu préfères être lésé que de faire du tord à quelqu’un,
si tu refuses qu’après toi ce soit le déluge,
si tu te ranges du côté du pauvre et de l’opprimé sans te prendre pour un héros,
si tu crois que l’amour est la seule force de dissuasion,
si tu crois que la paix est possible,
alors la paix viendra.

Sainte Teresa de Calcutta (1910-1997)

Pause méditation du 16 septembre 2019

Une méditation-prière.

Il y a des jours, Seigneur, où je ne sais plus rien.
Je ne sais plus ce que je suis, qui je suis.
Je ne sais plus pourquoi je suis là et où je vais.
 
Oh! Ce n’est rien, Seigneur, presque rien,
juste un peu de lassitude,
comme un ciel de nuit dans le midi de ma vie.
 
Alors, j’ai envie d’ouvrir une fenêtre,
une fenêtre sur l’ailleurs,
sur l’ailleurs de moi,
sur l’ailleurs de mon quotidien.
 
Apprends-moi, Seigneur,
à ouvrir le sens de ma vie, comme une route.
Pas une route facile, je le sais.
 
Il y aura toujours, malgré moi, de temps en temps,
la soif, la fatigue et la faim.
Mais, je sais aussi, qu’il y aura toujours au fond de moi,
cette force qui me fait tenir debout,
car, j’en suis sûr, le soir venu, tu seras là, à l’étape.
Alors, peut-être qu’autour d’une table,
en rompant le pain avec d’autres,
je trouverai un sens à ma vie.
 
Robert Riber

Communion Béthanie dans « Le Monde Magazine » du 13 septembre 2019

Chers sœurs, frères et ami·es ,

Comme le retraçait notre sœur Valérie dans son compte-rendu, Victor Castanet et Smith, journaliste et photographe, sont venus à notre rencontre, lors de la retraite estivale de la Communion Béthanie à Strasbourg, du 17 au 20 juillet dernier. 

Avec discrétion, ils ont vécu une journée à nos côtés, partageant nos célébrations, nos échanges formels ou non, nos repas, ainsi que notre visite à la communauté des frères de Jérusalem, en centre-ville. Plusieurs pourront témoigner de leur bienveillance et de leur saine curiosité à l’égard de ce que nous essayons modestement de vivre en communion.

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/

Twitter : #leglisepourtous

Le fruit de ces 24h passées ensemble est un article à paraître dans Le Monde Magazine ce vendredi 13 septembre, qui devrait s’intituler « L’Église pour tous ».
Nous renouvelons tous nos remerciements à Victor et Smith pour ce travail mené en confiance.

Bonne lecture à toutes et tous. 

Raphaël, votre frère, conseiller communication.

Message de rentrée septembre 2019

Ami-es, sœurs, frères,

Chaque matin, lorsque je passe sous le porche de « mon lycée », je me souviens de ce verset de saint Jean :

« Si quelqu’un dit : j’aime Dieu et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas ? » 1 Jn 4, 20

En effet, je peux prêcher Dieu, adopter toutes « les postures spirituelles inimaginables », si je n’aime pas les jeunes, les adultes de mon établissement scolaire, je ne suis pas au service du rayonnement de l’Évangile, je suis un menteur.

J’ai une conscience de plus en plus vive de l’exigence de cette mission d’adjoint en pastorale scolaire.
C’est vraiment pour moi le lieu de ma conversion quotidienne à l’amour-don.

Depuis plus de vingt ans, lorsque je passe sous le porche de « mon lycée », je lis : « Institution Notre-Dame de la Merci ».
Je ne vous cache pas que jusqu’à l’hiver dernier, j’étais très mal à l’aise avec le mot « institution ».
Jusqu’à ce que je découvre une des origines latines de ce mot :
« stare » ce qui signifie : se tenir debout.

Que se soit au sein de l’enseignement catholique ou au sein de notre Communion Béthanie, je désire être au service de la croissance, du déploiement des jeunes, des adultes.

Se tenir debout n’est-pas le signe de la résurrection ?
Une personne debout, c’est une personne qui en-visage, qui s’engage, qui crée un nouveau rapport avec « le reste » du vivant… 

Je débute cette nouvelle année scolaire à Montferrand-le-Château par un pèlerinage avec les ami-es du bienheureux Jean-Joseph Lataste.
Ce frère dominicain m’inspire, nous inspire.
Il a aimé, non avec des discours, mais en actes.
Il a fondé « une institution », un élan de Miséricorde, où des femmes et des hommes ressuscitent, se tiennent debout.

En Jésus le Christ, je nous souhaite d’accueillir un cœur très aimant, « un stare », l’humilité et l’audace de la semence.
Je vis ce pèlerinage dans cet élan, dans ce désir de fond.

en 2018 à Montferrand-le-Château

Jean-Michel+, frère prieur de la Communion Béthanie

Pause méditation du 2 septembre 2019

Les premiers lundis du mois, nous entrons dans la poésie de notre frère Philippe.

-10-

Ne t’étonne pas si tu retombes,
si tu renies même
et trahis la « Grande Vie »…

Repris dans des remous imprévus,
tu te sens tout à fait perdu …

Respire alors profondément
et laisse remonter la Supplication
enfouie au fond de toi …

Elle seule peut te délivrer,
chasser loin de toi
le trouble et le doute,
l’insouciance et l’ingratitude …

Alors dans l’espace qui s’ouvre,
tu peux accueillir à nouveau
le calme et la confiance …

Mais ne sois pas étonné :
quand tu t’arrêtes de les demander,
tu les reperds aussitôt !

Philippe

Bienvenue sur notre nouveau site

Pour donner suite à une une présentation et une discussion lors de la retraite d’été 2019 à Strasbourg, il a été décidé des changements suivants :

Nous migrons notre site internet.

L’ancien site (http://communionbethanie.blogspirit.com/ ) fonctionne toujours. il ne sera plus mis à jour dès le 1er septembre mais restera accessible pour consulter les archives.

Ce site, plus moderne et plus sécurisé, répond aux normes de sécurité et de confidentialité édictées par l’Union européenne.

Nous vous souhaitons une bonne découverte de nos différentes pages et rubriques. Dans le menu, en haut de chaque page, vous trouverez un signet 😉😉😉 avec de nombreuses sous-pages.

Nous modifions les publications du lundi et du jeudi (à 00h05)

  • Pause méditation du lundi
    • Par e-mail, sur ce site, Facebook et Twitter
    • Alternance entre des contributeurs réguliers et des contributrices régulières dans les temps ordinaires et des contributions exceptionnelles pendant les temps spéciaux (Carême, Avant, etc.)
    • Pas d’intentions de prière «Seigneur, devant toi, …»
    • Image de circonstance.
    • Y compris pendant les périodes spéciales.
  • Pause prière une fois par mois
    • Par e-mail uniquement auprès des membres (frères et sœurs) ainsi que pour les amis et amies.
    • PAS sur le site ni sur Facebook ni sur Twitter
    • Les intentions sont fournies par le prieur, les membres et les amis
    • Avec des intentions générales plutôt que personnelles
    • Uniquement les intentions «Seigneur, nous te louons pour : …» et «Seigneur, devant toi, …» – sans la prière préliminaire.
    • Pas pendant les périodes spéciales.

Dans la page « Contact » (sous l’onglet 😉😉😉) vous pouvez nous laisser vos remarques et vos commentaires. Ils seront les bienvenus.

Si vous souhaitez recevoir un avis lors de chaque nouvelle publication sur ce site, laissez vos coordonnées en bas de l’une des pages : Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

%d blogueurs aiment cette page :