• contact@communion-bethanie.org

Pause méditation du 18 octobre 2021

Pause méditation du 18 octobre 2021

Une méditation proposée par notre frère Manuel.

Il est des jours…

Miens sont les cieux
et mienne est la terre,
et miens sont les gens ;
les justes sont miens
et miens les pécheurs ;
les anges sont miens,
et la Mère de Dieu
et toute chose est mienne.
Et Dieu lui-même est mien et pour moi,
parce que le Christ est mien
et tout entier pour moi.

Que demandes-tu
et que cherches-tu donc, mon âme ?
Tout cela est tien et tout est pour toi.
Ne t’estime pas moindre,
ne t’arrête pas aux miettes
qui tombent de la table de ton Père.

Sors au-dehors et glorifie-toi en ta gloire.
Cache-toi en elle et sois dans la joie
et tu obtiendras les désirs de ton cœur.

Jean de la Croix, Prière de l’âme enamourée

Il est des jours où nos épaules se courbent et le poids de notre être nous semble insurmontable. Il est des jours où nous nous trouvons moches. Il est des jours où nous nous sentons bêtes et méchant·es. Il est des jours où nous nous percevons obligé·es de mendier un peu d’affection pour nous sentir vivant·es. Il est des jours où nous nous pensons indignes de tout. Le pire est qu’il est des jours où nous croyons tout cela, vraiment.

Heureusement que le poète est là. Ce poète qui a puisé dans la Parole de Dieu et dans sa profonde relation avec Lui. Heureusement que cet homme est là, pour nous rappeler que nous sommes des filles et fils du Roi. Nous avons en nous, en notre profondeur, une dignité que rien ni personne peut nous enlever. Nous avons en nous des richesses qui nous libèrent de la mendicité. Car chacune et chacun de nous peut se dire et croire : « Je suis aimé·e d’un amour qui dépasse tout entendement. » Ep 3, 14-19. Chacun et chacune peut se dire et croire : « Tout est à moi car le Christ s’est donné à moi. » Jn 15, 9-13 et Ga 2, 20.

Un seul hic : nous sommes tellement habitué·es à entendre cela que cela ne nous fait ni chaud ni froid.
Et si on essayait, rien que pour aujourd’hui, de le croire vraiment, avec nos tripes ?

Et on s’y remet demain ?

Manuel,
frère de la Communion Béthanie

admin

%d blogueurs aiment cette page :