• communion.bethanie@gmail.com

Archive de l’étiquette Marie-Agnès

Pause méditation du 24 février 2020

Une méditation proposée par notre sœur Marie-Agnès.

Laisse en ciel ton regard

Les grands remous provoquent l’âme,
ils l’obligent à se révéler.

Toute éclosion naît d’une secousse,
tout envol, d’un geste personnel.

La sérénité ne pousse pas au ras du sol,
elle prend racine au ras du ciel
et installe en nous son azur.

Au cœur de toute chose résonne la divinité,
mais il faut savoir écouter le silence
pour vibrer de son écho.

Les instants les plus intenses
sont ceux où la parole se tait,
parce que les mots sont devenus trop petits.


Claire Silvera Rochon
Laisse en ciel ton regard (extrait)
Éditions du Vermillon, Québec

Pause méditation du 10 février 2020

Une méditation proposée par notre sœur Marie-Agnès.

La danse de la vie

S’il y a beaucoup de saintes gens qui n’aiment pas danser,
Il y a beaucoup de saints qui ont eu besoin de danser,
Tant ils étaient heureux de vivre :
Sainte Thérèse d’Avila avec ses castagnettes,
Saint Jean de la Croix avec un Enfant Jésus dans les bras,
Et Saint François, devant le pape.

Si nous étions contents de vous, Seigneur,
Nous ne pourrions pas résister
A ce besoin de danser qui déferle sur le monde,
Et nous arriverions à deviner
Quelle danse il vous plaît de nous faire danser
En épousant les pas de votre Providence.

Car je pense que vous en avez peut-être assez
Des gens qui, toujours, parlent de vous servir
Avec des airs de capitaines,
De vous connaître avec des airs de professeurs,
De vous atteindre avec des règles de sport,
De vous aimer comme on s’aime dans un vieux ménage.

Un jour où vous aviez un peu envie d’autre chose,
Vous avez inventé Saint François,
Et vous en avez fait votre jongleur.
A nous de nous laisser inventer
Pour être des gens joyeux qui dansent leur vie avec vous.

Faites-nous vivre notre vie,
Non comme un jeu d’échecs où tout est calculé,
Non comme un match où tout est difficile,
Non comme un théorème qui nous casse la tête,
Mais comme une fête sans fin où votre rencontre se renouvelle,
Comme un bal, comme une danse,
Entre les bras de votre grâce,
Dans la musique universelle de l’amour.
Seigneur, venez nous inviter.

Madeleine Delbrêl (1904-1964)

Pause méditation du 27 janvier 2020

Une méditation proposée par notre sœur Marie-Agnès.

On croit toujours que la vie est derrière

On se fait du mal à penser en arrière.
Grandir n’est pas fuir mais choisir.

Élire son orient,
consentir au vent
qui souffle où il veut.

On peut se raidir sous les bourrasques,
se perdre dans la rébellion.

On peut aussi s’assouplir
et accueillir le miracle d’être emmené
sur la terre des vivants
par le Souffle de tout instant.

Francine Carrillo
Vers l’inépuisable, Ed. Labor et Fides.

1
%d blogueurs aiment cette page :