• contact@communion-bethanie.org

Archive de l’étiquette Céline

Pause méditation du 21 juin 2021

Une méditation proposée par notre sœur Céline.

Déconfinement

Ce fut long
Rien ne transpira
Ni peines ni bonheur
Ni fatigue ni élans

Rien de ressenti
Ni lumière ni obscurité
Ni bruit ni solitude

Pas de fêtes ni d’épreuves non plus
Ce fut long

Et puis soudain
Tout d’un coup
De l’air dans les poumons et des cris alentours
Des frissons et des caresses
De la faim aussi et des séparations
De la musique et des crimes
De la peste et de la Covid
Comme de l’amour et de l’amitié

Et puis soudain
Tout d’un coup
Reconfinement
Pour toujours

Que ferons-nous lorsque nous renaîtrons de nouveau ?

Céline,
sœur de la Communion Béthanie

Pause méditation du 3 mai 2021

L’amour qui sauve du temps

Une méditation proposée par notre sœur Céline.

Le temps s’étire,
inévitablement,
inexorablement,
rien à faire, rien à décider,

Le temps s’étire
imperturbable à notre ignorance ou à nos peurs,
à nos amours comme à nos disputes,
il va son chemin gentiment mais sûrement.

Un jour, il s’arrête pour l’un ou pour un autre
on s’en doutait… ou pas.
Il s’arrête sans prévenir,
nous laisse des regrets et des remords.

La covid confine et ralentit tout,
elle nous fait rentrer en nous-même,
emportant certains, certaines,
affligeant d’autres.

Et si jamais,
du fond de la maladie,
dans l’espoir d’un retour à la vie possible,
surgissait la parole d’amour du Seigneur ?

Alors le temps peut bien s’étirer et s’arrêter un jour.

Céline,
sœur de la Communion Béthanie

s'embrasser

Pause méditation du 23 novembre 2020

Une méditation proposée par notre sœur Céline.

« Confinement ou les cinq étapes d’un deuil »

Confinement,
Frustration, ralentissement, interrogation, résilience, oubli
Confinement,
Les cinq étapes d’un deuil.

Ne plus pouvoir, ne plus se voir, ne plus s’embrasser, ne plus se disputer, ne plus se trahir,
Frustration.

Ne plus doubler, perdre des bénéfices, attendre, filtrer la vie en visio, réfléchir au lieu d’agir,
Ralentissement.

Moins consommer, moins gaspiller, trouver des alternatives, vivre différemment, changer,
Interrogation.

Attendre le jour d’après, espérer du nouveau, sourire à l’avenir, être libéré, surtout, être soulagé,
Résilience.

Reproduire le jour d’avant, passer la seconde, dépasser les limites, oublier le chant des oiseaux, oublier tout court,
Oubli.

Pas la peine de dire non
Pas la peine de s’excuser
Juste garder le silence
Juste prier
Juste aimer comme Il nous aime.


Céline

amour inconditionnel, coeur

Pause méditation du 12 octobre 2020

Une méditation proposée par notre sœur Céline.

L’insensé de l’amour

On pourra dire ce qu’on veut,
l’amour n’a pas de sens…

Venir à ce monde (non pas naître)
tout en attendre
pour croître (non pas grandir)
pour entrevoir l’Autre (non pas rencontrer).

On pourra dire ce qu’on veut,
l’amour n’a pas de sens…

Embrasser un·e autre, une carrière,
tout en attendre
pour croître (non pas grandir)
pour entrevoir la vie (non pas la comprendre).

On pourra dire ce qu’on veut,
l’amour n’a pas de sens…

Être accueilli·e un jour,
sans étiquette ni case à remplir,
sans passeport ni certificat d’origine,
au delà des limites acceptées
au delà des images froissées.

Juste pour être.

On dira ce qu’on veut,
l’amour n’a de sens que lorsqu’il est inconditionnel.


Céline

Pause méditation du 18 mai 2020

Une méditation proposée par notre sœur Céline.

Tel Saint-Exupéry, Ahmed ou Zoé,
Tous en panne en plein désert,
Par l’ennui et l’incertitude liés,
Attendre les secours ou réparer ?

Régulier comme la pleine lune,
Un jour, des insectes par nuées,
Un autre jour, une peste brune,
Aujourd’hui, une tête couronnée,

Mon ennemi, je ne te crains pas.

Famille, sœur, frère, étranger,
Vous me manquez,

Aujourd’hui,
Demain,
Plus tard,
Attendre les hypothétiques secours ou de moi-même, je répare ?

Aujourd’hui,
Demain,
Plus tard,
Retour à la case départ ?

Avec Dieu, je suis prêt·E.


Céline Witt

Pause méditation du 18 novembre 2019

Une méditation proposée par notre sœur Céline.

DU SILENCE ET DES MOTS (MAUX)

ne lis pas ceci, ma sœur, mon frère,

si tu es (pré) occupé·e
si tu n’as pas 5 minutes devant toi
si tu lis entre deux autres messages

ne lis pas ceci, ma sœur, mon frère,

si tu ne peux fermer les yeux
et, dans le même temps, ouvrir ton cœur
si tu ne peux retrouver ton souffle ;

lis ceci,

si tu peux faire silence
écouter sans faire de bruit
te faire petit·e et presque te faire oublier

lis ceci,

tout doucement,

pour faire silence,

respirer profondément,

sentir chaque recoin de ton corps,

apaiser le tumulte de ton esprit,

entendre les mots à maux et te résoudre à la prière silencieuse pour aimer vraiment.

Céline

1
%d blogueurs aiment cette page :