• communion.bethanie@gmail.com

Archive de l’étiquette été

Pause méditation du 29 août 2019

Cet été, nous cheminerons avec le livre « Prier 15 jours avec Frère Luc, moine et médecin à Tibhirine ».
Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

Qui a une âme de pauvre ?
Quand le Seigneur nous désinstalle de nos
positions matérielles ou spirituelles !
La pauvreté, c’est la condition première pour être
perméable à Dieu.
Pars! Quitte ton pays, ta culture, tes habitudes,
ton passé. Et Abraham partit, « ne sachant où il
allait », épître aux Hébreux 11,8 « signe infaillible
que c’était dans le bon sens », dit Grégoire
de Nysse. Abraham avait une âme de pauvre. Il
a accepté une parole de Dieu toute désinstallante.
Une pauvreté établie, acquise, est une contradiction
dans les termes : une « acquisition » de plus.
Notre pauvreté sera faite de nos quotidiennes désinstallations
dans la joie. Incertitudes du lendemain,
qui réclame une très grande confiance en Dieu.

Ceci est la dernière Pause prière de l’été.
Dès la semaine prochaine, nous changeons notre formule :

Vous retrouverez une Pause méditation tous les lundis.
Les intentions de prières deviennent mensuelles et ne seront que par messagerie aux membres et aux amis de Communion Béthanie.

Pause méditation du 22 août 2019

Cet été, nous cheminerons avec le livre « Prier 15 jours avec Frère Luc, moine et médecin à Tibhirine ».

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

Heureux ceux qui ont une âme de pauvre.
Heureux ceux qui acceptent de se laisser critiquer
par la parole de Dieu.
Heureux ceux qui acceptent de remettre leurs idées
en question.
Heureux ceux qui acceptent de croire qu’ils n’ont
encore rien compris.
Heureux ceux qui savent accepter de penser
que Dieu peut tout demander

Pause méditation du 15 août 2019

Cet été, nous cheminerons avec le livre « Prier 15 jours avec Frère Luc, moine et médecin à Tibhirine ».

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie


Dieu veut que vous vous cramponniez à rien.
Le vrai pauvre, c’est le Christ, il ne s’est cramponné à rien.
« Il n’a pas retenu avidement son égalité avec Dieu. Il s’est anéanti lui-même » Ph 2, 6-8.
Ceux qui ont rencontré le Christ se sont laissé faire,
sans savoir où ils allaient, sans savoir où ça les mènerait.
Chacun a son idée sur Dieu. A cela aussi il faut renoncer.
La première scandaleuse illumination,
c’est que Dieu est pauvre.

Pause méditation du 8 août 2019

Cet été, nous cheminerons avec le livre « Prier 15 jours avec Frère Luc, moine et médecin à Tibhirine ».

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

Heureux les pauvres!

La première disposition pour entendre la Parole
de Dieu, c’est la pauvreté. Il faut éviter de s’en
faire une idée simpliste : matérielle. C’est aussi
faux que de la réduire à une aspiration purement
spirituelle. La pauvreté matérielle est une situation
économique et non une vertu. La pauvreté ne mène
pas nécessairement à l’amour. Mais l’amour vrai
mène toujours à la pauvreté.

Pause méditation du 1er août 2019

Cet été, nous cheminerons avec le livre « Prier 15 jours avec Frère Luc, moine et médecin à Tibhirine ».

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

Les hommes croient qu’il faut d’abord aimer
les hommes et ensuite Dieu.
Moi aussi j’ai fait comme cela,
mais cela ne sert de rien.
Quand au contraire, j’ai commencé d’aimer Dieu,
Dans cet amour de Dieu, j’ai trouvé mon prochain.
Dans cet amour de Dieu, mes ennemis aussi
sont devenus mes amis.

Pause méditation du 25 juillet 2019

Cet été, nous cheminerons avec le livre « Prier 15 jours avec Frère Luc, moine et médecin à Tibhirine ».

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

Il est normal que nous nous demandions souvent
à quoi notre vie peut bien être vraiment utile.
La foi, c’est de croire que Dieu, lui, la trouve utile,
nécessaire à son plan, indispensable à sa joie.
La foi en l’amour de Dieu, c’est de croire qu’il
s’intéresse passionnément à chacun de nous,
personnellement et continuellement.

Pause méditation du 18 juillet 2019

Cet été, nous cheminerons avec le livre « Prier 15 jours avec Frère Luc, moine et médecin à Tibhirine ».

Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

Avoir la foi…..c’est croire invinciblement à l’amour de Dieu,
tel qui s’est manifesté dans le Christ,
amour prévenant qui nous a cherchés le premier,
amour compatissant à toutes les misères,
amour prêt à pardonner toutes les fautes, les ingratitudes, les injures,
enfin « amour insensé » qui s’exprime dans « le langage de la croix »
et qui sera toujours une folie pour les habiles, les réalistes,
les gens avertis de ce monde, pour les possédants satisfaits
et les pauvres envieux.

Pause méditation du 11 juillet 2019

Cet été, nous cheminerons avec le livre « Prier 15 jours avec Frère Luc, moine et médecin à Tibhirine ».
Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

Vis-à-vis de Dieu, nous restons dans la position
de mendiant. Ses dons sont parfaitement gratuits.
Aucun effort, aucun travail n’exigent en justice une
rétribution de sa part. Dieu ne nous doit rien.

Le mendiant de Dieu s’abandonne à cet arbitraire
divin dont il dépend tout entier. Le chrétien prendra
la posture de l’homme qui, « ayant conscience de
son impuissance à satisfaire ses aspirations vers
le règne de Dieu », demeure dans toutes les rencontres
en quête de Dieu.

La vie chrétienne n’est pas l’enjeu d’une
performance bien menée. Elle dépend de
l’initiative divine.

Pause méditation du 4 juillet 2019

La prière est une magnifique respiration…
Celle d’un cœur qui aime.


Les frères et sœurs de la Communion Béthanie

Tu es le Seigneur des vacances
Tu es le Seigneur des vacances, pas seulement des vacances scolaires ou des congés payés !
Non ! Le Seigneur de la vacance, du vide.
 
Nous, nous aimons les vacances pour faire le plein d’énergie, de santé et de bonne humeur.
Nous disons que la vie quotidienne nous épuise, nous vide.
En fait, notre cœur n’est pas souvent vacant pour être à ton écoute.
Le travail, les soucis, les détresses y sont des locataires encombrants que nous ne pouvons ou nous ne voulons pas chasser.
 
Pour emménager dans notre cœur, tu voudrais bien, Seigneur, qu’il y ait un peu de place, un peu de vide.
Si nous te faisons un peu de place, c’est dans un recoin d’une vie encombrée.
Toi, Seigneur, qui attends la moindre vacance pour t’installer aux cœurs des hommes,
Aide-nous à rentrer en vacance, Sois le Seigneur de l’éternel été,
 
Donne-nous la plénitude de la tendresse, la liberté de ceux qui courent annoncer à tous vents que tu es venu habiter chez eux, leur apportant la joie.
 
auteur inconnu

Ceci est le dernier message adressé aux membres et amis de Communion Béthanie jusqu’au 2 septembre 2019.
La Pause prière – pause regard (sans ses intentions de prière) devient depuis cet été la Pause méditation. Elle sera envoyée aux frères et sœurs par e-mail et publiée sur le blog, Twitter ou Facebook chaque lundi matin.
Bon été sous le regard du Dieu d’amour,
Sacha le 21 juillet 2019.

1
%d blogueurs aiment cette page :