• communion.bethanie@gmail.com

Homothérapie

« Homothérapie et conversion forcée »

Si vous avez manqué, mardi 26 novembre 2019 sur Arte le documentaire, vous pouvez le voir ici

Réalisé par Bernard Nicolas, vous retrouverez dans ces témoignages, plusieurs personnes connues.

Vous pouvez (re)voir le « 28 minutes » d’Arte du 21 novembre :
https://www.arte.tv/fr/videos/088472-064-A/28-minutes/

Petit rappel du 26 novembre 2019

Chers ami·e·s,

Rendez-vous, ce soir, mardi 26 novembre 2019 à 20h50 sur Arte pour voir le documentaire

« Homothérapie et conversion forcée »

Réalisé par Bernard Nicolas, vous retrouverez dans ces témoignages, plusieurs personnes connues.

En attendant vous pouvez (re)voir le « 28 minutes » d’Arte du 21 novembre :
https://www.arte.tv/fr/videos/088472-064-A/28-minutes/

Amitiés fraternelles,
Sacha

Blog de Jean-Michel Dunand du 26 novembre 2019

Chers ami·e·s,

Je me permets de vous partager le lien vers l’émission « 28 minutes » d’Arte de ce jeudi 21 novembre : https://www.arte.tv/fr/videos/088472-064-A/28-minutes/

Avec Bernard Nicolas, le réalisateur du documentaire « Homothérapie et conversion forcée », j’ai été invité par Élisabeth Quin. J’éprouve une très grande estime pour cette journaliste et je suis honoré et heureux de vivre « ma première TV » avec elle !

J’ai été très impressionné par la qualité, le professionnalisme, la délicatesse aussi d’Élisabeth Quin et de son « équipe médiatique ».

Je médite aujourd’hui cette citation de Frère Roger de Taizé :
« Serons-nous de ceux qui élargissent le bel espoir d’un nouvel avenir?
Pour le préparer, qui ouvrira des voies d’apaisement là où surgissent haines et violences ? »
Je médite cette parole…

Rendez-vous ce soir, mardi 26 novembre 2019, sur Arte à 20h50 pour le grand reportage avec sous-titrage malentendant. Voir sur la droite de la page (ordinateurs) ou au dessous de l’article (Smartphones)

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 14 novembre 2019

« Homothérapies, conversion forcée » sur ARTE

Ils voulaient le « guérir de son homosexualité » : le seul désir qu’ils lui ont laissé était celui de mourir.

Homothérapies, conversion forcée | ARTE

Ils voulaient le « guérir de son homosexualité » : le seul désir qu'ils lui ont laissé était celui de mourir ⤵ so.arte/Homotherapies

Publiée par ARTE sur Jeudi 14 novembre 2019

Voir l’annonce sur Arte : so.arte/Homotherapies

Diffusion le mardi 26 novembre à 20:50

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 24 octobre 2019

« En direct » de l’Assemblée Nationale!

Hier matin, j’étais invité à l’Assemblée Nationale pour une audition publique, dans le cadre de la mission d’information sur les pratiques prétendant modifier l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne.

Soyons clairs, notre Communion Béthanie est une alliance contemplative œcuménique, en lien avec des monastères…
Sa « note juste » est de proposer un humble chemin d’intériorité, de prière, de fraternité.
Sa mission n’est donc pas de descendre dans « l’arène politique ».

Ceci-dit, il m’a semblé pertinent, eu égard à mon parcours de vie, de répondre présent à cette invitation.
Avec nos ami-es du Carrefour des Chrétiens Inclusifs, de David et Jonathan, de Devenir Un En Christ, il m’a semblé important de témoigner dans ce lieu de notre République Française, hautement symbolique.
Et ce, dans le respect de nos charismes respectifs.

Soyons très clairs, je ne vis pas encore « pleinement » la citation de Frère Roger, ci-dessous.
Cependant, chaque jour, dans mon service d’adjoint en pastorale scolaire au cœur d’un établissement catholique d’enseignement, dans mon service au sein de notre Communion Béthanie, cette parole du fondateur de la communauté œcuménique de Taizé, m’inspire et me « propulse ».

« À travers le visage d’un être humain, surtout quand les larmes et la souffrance l’ont rendu plus limpide, il devient possible de percevoir un reflet du visage même du Christ ».

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 17 octobre 2019

Chères sœurs, Chers Frères, Chères Amies et Chers Amis,

Je vous donne rendez-vous le mardi 26 novembre prochain, en prime time, sur Arte. Je serai présent dans le documentaire de Bernard Nicolas : « Homothérapies : conversion forcée ».

La bande-annonce

Le plus beau cadeau que l’on puisse faire à l’Église de ce temps, c’est de lui offrir nos visages humains, donc fragiles et vulnérables.

Je lutte pour le respect des consciences, en restant dans l’Église.
C’est ma famille, je reçois là ma vie de baptisé, de confirmé. J’y ai découvert Jésus le Christ et son Évangile…
Le courage, me semble-t-il, n’est pas de la quitter, mais d’y rester.

Proximité cordiale,

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 7 octobre 2019

Dans quelques jours sera publié chez Flammarion l’ouvrage des deux jeunes journalistes Jean-Loup Adenor et Tim de Rauglaudre :
« Dieu est amour. Infiltrés parmi ceux qui veulent guérir les homosexuels ».

J’ai accepté de témoigner dans ce livre, tout comme j’ai accepté d’être présent dans le futur documentaire de Bernard Nicolas, sur Arte : « Homothérapies, conversion forcée ».

En effet, depuis la publication de mon livre-témoignage : « Libre. De la honte à la lumière », je suis résolument engagé contre les abus de pouvoir, contre les abus de conscience, d’où qu’ils viennent.

Je ne souhaite à personne de vivre ce que j’ai vécu dans ma jeunesse…

La vie m’offre aujourd’hui une revanche, non une vengeance, mais une revanche : offrir ma prière, offrir ma parole, offrir mon action pour que d’autres, et particulièrement les personnes les plus jeunes, n’aient pas à vivre ces dérives sectaires, étouffantes et donc mortifères.

Voici un bref extrait de mon témoignage : « Peu de gens témoignent à visage découvert. La honte paralyse la parole… Le jeu de ces abuseurs, c’est de nous faire croire que nous sommes les coupables ».

Aujourd’hui, je ne « règle mes comptes » avec personne.
En Communion Béthanie, en « ambassadeur de paix », je fais mienne ces paroles de Sœur Emmanuelle : «J’aspire le souffle de Dieu, je le respire et voudrais pouvoir l’expirer vers les autres, dans toute sa douceur ».

Jean-Michel+

1
%d blogueurs aiment cette page :