• communion.bethanie@gmail.com

Blog de Jean-Michel Dunand

Blog de Jean-Michel Dunand du 26 novembre 2019

Chers ami·e·s,

Je me permets de vous partager le lien vers l’√©mission ¬ę¬†28 minutes¬†¬Ľ d‚ÄôArte de ce jeudi 21 novembre : https://www.arte.tv/fr/videos/088472-064-A/28-minutes/

Avec Bernard Nicolas, le r√©alisateur du documentaire ¬ę¬†Homoth√©rapie et conversion forc√©e¬†¬Ľ, j‚Äôai √©t√© invit√© par √Člisabeth Quin. J’√©prouve une tr√®s grande estime pour cette journaliste et je suis honor√© et heureux de vivre ¬ę¬†ma premi√®re TV¬†¬Ľ avec elle¬†!

J’ai √©t√© tr√®s impressionn√© par la qualit√©, le professionnalisme, la d√©licatesse aussi d’√Člisabeth Quin et de son ¬ę¬†√©quipe m√©diatique¬†¬Ľ.

Je m√©dite aujourd’hui cette citation de Fr√®re Roger de Taiz√© :
¬ę¬†Serons-nous de ceux qui √©largissent le bel espoir d’un nouvel avenir?
Pour le pr√©parer, qui ouvrira des voies d’apaisement l√† o√Ļ surgissent haines et violences¬†?¬†¬Ľ
Je m√©dite cette parole…

Rendez-vous ce soir, mardi 26 novembre 2019, sur Arte à 20h50 pour le grand reportage avec sous-titrage malentendant. Voir sur la droite de la page (ordinateurs) ou au dessous de l’article (Smartphones)

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 15 novembre 2019

Aveu de fragilit√©…!

Ce matin, je me permets de vous partager ce commentaire de commentaires!
En vous l’offrant, je pense √† cette rencontre. Alors que je travaillais en service de canc√©rologie, une petite sŇďur moniale de Bethl√©em venait d’√™tre op√©r√©e d’un cancer du sein.
Alors que je la rejoignais dans sa chambre, je la trouve paisible, priant son chapelet et…, sans voile!
Spontan√©ment, je lui propose de lui remettre son voile, d√©pos√© dans l’armoire.
Jamais je n’oublierai son regard de gratitude apr√®s avoir pos√© sur elle cet acte d√©licat…
Et si ce petit bout de tissu parlait de notre fragilit√©, de ma fragilit√©…?

Je n’ai pas pour habitude de commenter les commentaires…
Une fois n’est pas coutume!
Merci pour votre question l√©gitime sur un petit bout de tissu…!
Cette tunique de service que je porte régulièrement (blanche ou bleue) est un modeste signe de mon désir : montrer Jésus serviteur.
Une autre raison, plus intime, que je vous partage tout simplement aujourd’hui :
Je suis trop fragile, trop petit, pour √™tre habill√© autrement. Je n’ai pas ¬ę¬†la carrure¬†¬Ľ pour √™tre habill√© autrement dans certaines circonstances de mon service eccl√©sial.
Le plus cadeau que je puisse faire √† l’√Čglise de ce temps, c’est de lui offrir, me semble-t-il, mon visage, mon corps, tout mon √™tre, fragilis√©s.

Merci de répondre aux personnes qui se questionnent sur ma manière de me vêtir:
¬ę¬†Jean-Michel est trop vuln√©rable pour √™tre habill√© autrement!
Eu √©gard √† son parcours de vie il a encore beaucoup de chemin √† parcourir pour apprivoiser ses peurs et √™tre plus fort int√©rieurement…!¬†¬Ľ

Merci de prier pour moi.
Avec vous, dans la joie du service,

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 14 novembre 2019

¬ę¬†Homoth√©rapies, conversion forc√©e¬†¬Ľ sur ARTE

Ils voulaient le ¬ę gu√©rir de son homosexualit√© ¬Ľ : le seul d√©sir qu’ils lui ont laiss√© √©tait celui de mourir.

Homothérapies, conversion forcée | ARTE

Ils voulaient le ¬ę gu√©rir de son homosexualit√© ¬Ľ : le seul d√©sir qu'ils lui ont laiss√© √©tait celui de mourir ‚§Ķ so.arte/Homotherapies

Publiée par ARTE sur Jeudi 14 novembre 2019

Voir l’annonce sur Arte : so.arte/Homotherapies

Diffusion le mardi 26 novembre à 20:50

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 9 novembre 2019

¬ę¬†Maintenant mon amertume s’est chang√©e en bonheur, car tu m’as aim√© assez pour m’√©viter la mort ; tu as jet√© toutes mes fautes¬†loin derri√®re toi.¬†¬Ľ √Čsa√Įe 38, 17.

¬ę¬†Homoth√©rapie, conversion forc√©e¬†¬Ľ, le film-documentaire de Bernard Nicolas, qui sera diffus√© sur Arte le mardi 26 novembre prochain en prime time, ¬ę¬†Dieu est amour¬†¬Ľ, le livre de Jean-Loup Ad√©nor et de Timoth√©e de Rauglaudre : ma vie est expos√©e en ces jours.

Hier, lors d’un dialogue dans une classe de premi√®re, une lyc√©enne me posait la question suivante : ¬ę¬†Vous faites preuve d’une grande humanit√©, d’o√Ļ cela vient-il¬†?¬†¬Ľ
Apr√®s l’avoir remerci√©, je lui ai confi√© ceci :
¬ę¬† Je n’ai jamais oubli√© les nuits sans sommeil o√Ļ je pleurais am√®rement, en esp√©rant ne plus √™tre attir√© par la beaut√© du corps des hommes, je n’ai jamais oubli√© la longue p√©riode o√Ļ j’ai √©t√© harcel√© au coll√®ge, au lyc√©e, je n’ai jamais oubli√© ces jours, ces nuits o√Ļ mon seul objectif √©tait d’en finir avec cette vie irrespirable…
Je n’ai rien oubli√© comme un grand br√Ľl√© ne peut pas oublier ses br√Ľlures…
Aujourd’hui, par ma confiance en J√©sus le Christ, par l’Amour, par l’Amiti√©, par la Fraternit√© en Communion B√©thanie, mes larmes sont devenues source d’une humanit√© fragile mais paisible. Mon amertume s’est comme transform√©e en chemin de paix. ¬†¬Ľ
En voyant les regards (et m√™me les larmes) de ces jeunes face √† moi, j’ai la na√Įvet√© de croire que ¬ę¬†mon message¬†¬Ľ est pass√©!

Lorsque l’on plonge le th√©√Ętre dans le noir, on laisse toujours allumer une lampe. Cette veilleuse se nomme la servante.

Merci √† Dieu, merci √† la Vie, car en regardant en arri√®re et surtout en avant, je crois que ¬ę¬†la servante¬†¬Ľ a toujours √©t√© l√†, qu’elle sera toujours discr√®tement pr√©sente. L√† est mon esp√©rance¬†!

¬ę¬†La lumi√®re brille dans les t√©n√®bres, et les t√©n√®bres ne l’ont pas √©touff√©e.¬†¬Ľ Jean 1, 5.

Chercheur de lueur… : l√† est peut-√™tre ma vocation¬†?!

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 2 novembre 2019

Je suis pour quelques jours dans le monastère-source de notre Communion Béthanie : La Paix-Dieu à Cabanoule.

Une parole d’√Čvangile √©claire ces heures, comme une nuit illumin√©e de l’int√©rieur :
¬ę¬†Restez en tenue de service et gardez vos lampes allum√©es¬†¬Ľ.Luc 12, 35.

Je prie avec vous et pour vous.
Et ce n’est pas une formule de style, pour faire bien¬†!!!

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 31 octobre 2019

¬ę¬†Un petit gar√ßon les conduira¬†¬Ľ Isa√Įe 11, 6.

Aujourd’hui, je pars dans un monast√®re ami, vivre ce 1er et ce 2 novembre : jours d’Esp√©rance.

Alors que tant de violence, de propos haineux polluent notre monde, notre pays, faut-il fuir dans le silence d’une communaut√© monastique?
Fuir : non.
Faire un pas de c√īt√© : oui, me semble-t-il.

Pourquoi?
Pour accueillir, dans sa fra√ģcheur toujours nouvelle, l’innocence, la na√Įvet√© de Dieu, dont le grand projet demeure la fraternit√©.

Dans ¬ę¬†ma besace¬†¬Ľ, j’ai d√©pos√© deux textes pour inspirer ma m√©ditation :

  • ¬ę¬†La sagesse d’un pauvre¬†¬Ľ du fr√®re franciscain √Čloi Leclerc.
    Voici un bref extrait de ce petit livre lumineux :
    ¬ę¬†…Oui, c’√©tait bien vrai que ce soir la for√™t attendait quelqu’un.
    Tous ces arbres et ces animaux et toutes ces √©toiles aussi attendaient le passage de l’homme fraternel…¬†¬Ľ
  • Ce verset du proph√®te Isa√Įe (11, 6) :
    ¬ę¬†Le loup habitera avec l’agneau, le l√©opard se couchera pr√®s du chevreau, le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit gar√ßon les conduira¬†¬Ľ.

Ce petit garçon?
L’innocence, la na√Įvet√© de Dieu qui rayonnent sur le visage d’un Enfant…!
Aujourd’hui, je pars contempler le Visage d√©sarmant de J√©sus le Christ.

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 24 octobre 2019

¬ę¬†En direct¬†¬Ľ de l’Assembl√©e Nationale!

Hier matin, j’√©tais invit√© √† l’Assembl√©e Nationale pour une audition publique, dans le cadre de la mission d’information sur les pratiques pr√©tendant modifier l’orientation sexuelle ou l’identit√© de genre d’une personne.

Soyons clairs, notre Communion B√©thanie est une alliance contemplative Ňďcum√©nique, en lien avec des monast√®res…
Sa ¬ę note juste ¬Ľ est de proposer un humble chemin d’int√©riorit√©, de pri√®re, de fraternit√©.
Sa mission n’est donc pas de descendre dans ¬ę l’ar√®ne politique ¬Ľ.

Ceci-dit, il m’a sembl√© pertinent, eu √©gard √† mon parcours de vie, de r√©pondre pr√©sent √† cette invitation.
Avec nos ami-es du Carrefour des Chr√©tiens Inclusifs, de David et Jonathan, de Devenir Un En Christ, il m’a sembl√© important de t√©moigner dans ce lieu de notre R√©publique Fran√ßaise, hautement symbolique.
Et ce, dans le respect de nos charismes respectifs.

Soyons tr√®s clairs, je ne vis pas encore ¬ę pleinement ¬Ľ la citation de Fr√®re Roger, ci-dessous.
Cependant, chaque jour, dans mon service d’adjoint en pastorale scolaire au cŇďur d’un √©tablissement catholique d’enseignement, dans mon service au sein de notre Communion B√©thanie, cette parole du fondateur de la communaut√© Ňďcum√©nique de Taiz√©, m’inspire et me ¬ę propulse ¬Ľ.

¬ę √Ä travers le visage d’un √™tre humain, surtout quand les larmes et la souffrance l’ont rendu plus limpide, il devient possible de percevoir un reflet du visage m√™me du Christ ¬Ľ.

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 21 octobre 2019

Mon ‚̧ est √† Taiz√©…

Alors que Fr√®re Alo√Įs et les fr√®res de la communaut√© de Taiz√© traversent une d√©licate √©preuve, au nom de notre Communion B√©thanie, en mon nom personnel, je souhaite leur exprimer notre intense et confiante proximit√©.
Leur travail de v√©rit√© est exemplaire pour toute l’√Čglise.

Fr√®re Roger, le fondateur de cette communaut√© de Taiz√©, m’inspire et inspire notre Communion B√©thanie.
Pourquoi?

Il a fond√©, non ¬ę¬†une √Čglise dans l’√Čglise¬†!¬†¬Ľ mais une communaut√© Ňďcum√©nique, un lieu-source, un espace de r√©conciliation, sobre et pauvre.
Pour lui, le plus beau nom de l’√Čglise est : Communion.
Combien cela parle √† mon cŇďur!

Il a un regard de création.
Il a l’audace des fondateurs : cr√©er du radicalement neuf en demeurant dans le sein de l’√Čglise. Il a le courage de sa vocation singuli√®re.
Combien cela parle √† mon cŇďur!

Il a consenti à être fracturé dans sa psychologie, dans son histoire familiale, dans son parcours ecclésial.
Il a pri√©…, beaucoup pri√©!
Il a contemplé.
Il a offert sa confiance.
Confiance, le mot qu’il pronon√ßait le plus √† la fin de sa vie.
Combien cela parle √† mon cŇďur!

Sa vie exposée a simplement montré un visage réconcilié qui ne culpabilise personne.
Jusqu’au bout…
J’aimerais tant vieillir comme lui…!! : homme d’√©coute et de bont√©.
Un ‚̧ tout simplement!

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 17 octobre 2019

Ch√®res sŇďurs, Chers Fr√®res, Ch√®res Amies et Chers Amis,

Je vous donne rendez-vous le mardi 26 novembre prochain, en prime time, sur Arte. Je serai pr√©sent dans le documentaire de Bernard Nicolas : ¬ę Homoth√©rapies : conversion forc√©e ¬Ľ.

La bande-annonce

Le plus beau cadeau que l’on puisse faire √† l’√Čglise de ce temps, c’est de lui offrir nos visages humains, donc fragiles et vuln√©rables.

Je lutte pour le respect des consciences, en restant dans l’√Čglise.
C’est ma famille, je re√ßois l√† ma vie de baptis√©, de confirm√©. J’y ai d√©couvert J√©sus le Christ et son √Čvangile…
Le courage, me semble-t-il, n’est pas de la quitter, mais d’y rester.

Proximité cordiale,

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 13 octobre 2019

¬ę¬†Que les pauvres m’entendent et soient en f√™te¬†!¬†¬Ľ
Psaume 33

Dans le cadre de nos parcours d’engagement, j’ai eu la joie de vivre, il y a quelques heures, une rencontre entre des lyc√©ens d’une de nos classes de seconde et des personnes de la communaut√© de l’Arche de Jean Vanier.

Une rencontre humaine, ¬ę terriblement humaine ¬Ľ comme le dit tr√®s souvent une amie moniale lorsqu’elle me parle de la d√©marche chr√©tienne.

√Čchanges, pr√©paration et partage du repas.

Je garde chaleureusement dans mon cŇďur ces visages, ces rires, ces cris, ces paroles, ces silences et surtout ces regards.

Jean Vanier disait souvent que la vie √† l’Arche avait fait surgir du plus profond de ses entrailles ¬ę le cri primal ¬Ľ :

¬ę Suis-je aimable ? Suis-je aim√© ? ¬Ľ

Personne portant un handicap visible ou personne portant un handicap invisible, nos regards, ce soir l√†, exprimaient, me semble-t-il, ¬ę ce cri primal ¬Ľ…

Marchant dans les rues de Montpellier, alors que je reconduisais une de nos lyc√©ennes √† l’internat, je me suis souvenu de cette parole de la philosophe Simone Weil :

¬ę¬†Ce n’est pas √† la fa√ßon dont un homme parle de Dieu que je vois s’il a s√©journ√© dans le feu de l’Amour divin…, mais c’est √† la mani√®re dont il me parle des choses terrestres¬†¬Ľ.

Jean-Michel+, votre frère en Communion Béthanie

12
%d blogueurs aiment cette page :