• communion.bethanie@gmail.com

Archive de l’étiquette Jean-Michel Dunand

Blog de Jean-Michel Dunand du 28 décembre 2019

Je crois en un bébé sur de la paille !

Cette fête de Noël 2019 revêt pour moi une saveur singulière :

  • Depuis plusieurs mois, ma vie est comme traversée par les confidences d’ami·e·s très cher·e·s, victimes d’abus sexuel, de conscience, d’emprise, au sein de l’Église.
  • Depuis plusieurs semaines, ma vie est exposée dans les médias.

Je me donne le temps de vivre ce temps, sans brûler les étapes intérieures.
Je me donne le temps de contempler ce bébé.
Il vient semer l’Amour, il récoltera, au fil des siècles, de l’amour, de la haine…
Devant son extrême fragilité, je « craque ».
De mon cœur sur mes lèvres monte un léger et fort chant de gratitude.

Gratitude envers Daniel avec qui je partage ma vie, avec qui j’apprends à aimer dans l’humble quotidien. Aux grandes déclarations d’amour, je préfère ces petits riens qui m’aident à croître dans la tendresse, « en actes et en vérité ».

Gratitude envers ma sœur Nathalie, envers ma famille, mes intimes. Ils sont là dans une délicate qualité de présence, tout simplement.

Gratitude envers mes sœurs, mes frères, mes ami·e·s en Communion Béthanie. Ensemble, nous apprenons à vivre le Cœur de l’Église : l’alliance où je ne dis plus jamais « je » sans penser en « nous ».

Gratitude envers « mes » élèves, mes collègues du lycée Notre-Dame de la Merci.
Avec vous, je découvre que quelque chose de l’Être aimé finit par transparaître en moi, si je cherche chaque jour, la bonté, la simplicité, la douceur.

Gratitude envers Bernard, Olivier, Timothée, Jean-Loup, Véronique, Benoît, les équipes d’Arte, Victor, Smith…, les équipes du Monde Magazine, de La Croix, de La Vie, de Elle, de RCF, … Madame la députée Laurence Vanceunebrock, Monsieur le député Bastien Lachaud. Gratitude envers vous qui avez témoigné tant de respect, de bienveillance, à mon égard, ces jours derniers.

Car l’amour va jusque-là… : gratitude envers vous qui avez caricaturé mes intentions. Gratitude envers vous qui n’avez pas, peu ou rien compris !

Gratitude envers Toi, bébé sur de la paille.
Si je savais me taire, un instant ou même très longtemps, devant Toi, je découvrirais sans doute, qu’il suffit d’aimer.


Jean-Michel+,
votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 23 décembre 2019

À quelques heures de la fête de Noël, je viens de vivre un week-end inter-spirituel, chez les Sœurs du Cénacle à Versailles.

Personne proche de l’hindouisme, personne musulmane, personne chrétienne, toutes et tous en quête d’une vie intérieure, nous nous sommes autorisés à accueillir ensemble le Souffle !

Ce Souffle,
cet « Esprit dont la joie secrète sera toujours d’établir la communion et de rétablir la ressemblance en jouant avec les différences » d’après le bienheureux Christian de Chergé, moine de Tibhirine.

Je vous offre quelques-uns des visages des personnes présentes à ce temps de fraternelle joie. ✨✨✨✨


Jean-Michel+,
votre frère en Communion Béthanie

Homothérapies, conversion forcée

Si vous avez manqué, mardi 26 novembre 2019 sur Arte le documentaire Homothérapies, conversion forcée, vous pouvez le voir ici.

Réalisé par Bernard Nicolas, vous retrouverez dans ces témoignages, plusieurs personnes connues.

Vous pouvez (re)voir ici le 28 minutes d’Arte du 21 novembre présentant ce documentaire.

Petit rappel du 26 novembre 2019

Chers ami·e·s,

Rendez-vous, ce soir, mardi 26 novembre 2019 à 20h50 sur Arte pour voir le documentaire

« Homothérapie et conversion forcée »

Réalisé par Bernard Nicolas, vous retrouverez dans ces témoignages, plusieurs personnes connues.

En attendant vous pouvez (re)voir le « 28 minutes » d’Arte du 21 novembre :
https://www.arte.tv/fr/videos/088472-064-A/28-minutes/

Amitiés fraternelles,
Sacha

Blog de Jean-Michel Dunand du 15 novembre 2019

Aveu de fragilité !

Ce matin, je me permets de vous partager ce commentaire de commentaires !

En vous l’offrant, je pense à cette rencontre. Alors que je travaillais en service de cancérologie, j’ai fait la connaissance d’une petite sœur moniale de Bethléem qui venait d’être opérée d’un cancer du sein.
Alors que je la rejoignais dans sa chambre, je la trouvais paisible, priant son chapelet et…, sans voile!
Spontanément, je lui proposais de lui remettre son voile, déposé dans l’armoire.
Jamais je n’oublierai son regard de gratitude après avoir posé sur elle cet acte délicat…
Et si ce petit bout de tissu parlait de notre fragilité, de ma fragilité ?

Je n’ai pas pour habitude de commenter les commentaires…
Une fois n’est pas coutume !

Merci pour votre question légitime sur un petit bout de tissu !
Cette tunique de service que je porte régulièrement (blanche ou bleue) est un modeste signe de mon désir : montrer Jésus serviteur.

Une autre raison, plus intime, que je vous partage tout simplement aujourd’hui :
Je suis trop fragile, trop petit, pour être habillé autrement. Je n’ai pas « la carrure » pour être habillé autrement dans certaines circonstances de mon service ecclésial.
Le plus beau cadeau que je puisse faire à l’Église de ce temps, c’est de lui offrir, me semble-t-il, mon visage, mon corps, tout mon être, fragilisés.

Merci de répondre aux personnes qui se questionnent sur ma manière de me vêtir :
« Jean-Michel est trop vulnérable pour être habillé autrement !
Eu égard à son parcours de vie il a encore beaucoup de chemin à parcourir pour apprivoiser ses peurs et être plus fort intérieurement ! »

Merci de prier pour moi.
Avec vous, dans la joie du service.

Jean-Michel+,
votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 9 novembre 2019

« Maintenant mon amertume s’est changée en bonheur, car tu m’as aimé assez pour m’éviter la mort ; tu as jeté toutes mes fautes loin derrière toi. » Ésaïe 38, 17.

Homothérapies, conversion forcée, le film-documentaire de Bernard Nicolas, qui sera diffusé sur Arte le mardi 26 novembre prochain en prime time, Dieu est amour, le livre de Jean-Loup Adénor et de Timothée de Rauglaudre : ma vie est exposée en ces jours.

Hier, lors d’un dialogue dans une classe de première, une lycéenne me posait la question suivante : « Vous faites preuve d’une grande humanité, d’où cela vient-il ? »
Après l’avoir remercié, je lui ai confié ceci :
« Je n’ai jamais oublié les nuits sans sommeil où je pleurais amèrement, en espérant ne plus être attiré par la beauté du corps des hommes, je n’ai jamais oublié la longue période où j’ai été harcelé au collège, au lycée, je n’ai jamais oublié ces jours, ces nuits où mon seul objectif était d’en finir avec cette vie irrespirable…
Je n’ai rien oublié comme un grand brûlé ne peut pas oublier ses brûlures…
Aujourd’hui, par ma confiance en Jésus le Christ, par l’Amour, par l’Amitié, par la Fraternité en Communion Béthanie, mes larmes sont devenues source d’une humanité fragile mais paisible. Mon amertume s’est comme transformée en chemin de paix. »

En voyant les regards (et même les larmes) de ces jeunes face à moi, j’ai la naïveté de croire que « mon message » est passé !

Lorsque l’on plonge le théâtre dans le noir, on laisse toujours allumer une lampe. Cette veilleuse se nomme la servante.

Merci à Dieu, merci à la Vie, car en regardant en arrière et surtout en avant, je crois que « la servante » a toujours été là, qu’elle sera toujours discrètement présente. Là est mon espérance !

« La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas étouffée. » Jean 1, 5.

Chercheur de lueur, là est peut-être ma vocation ?!

Jean-Michel+,
votre frère en Communion Béthanie

Blog de Jean-Michel Dunand du 13 octobre 2019

« Que les pauvres m’entendent et soient en fête ! »
Psaume 33

Dans le cadre de nos parcours d’engagement, j’ai eu la joie de vivre, il y a quelques heures, une rencontre entre des lycéens d’une de nos classes de seconde et des personnes de la communauté de l’Arche de Jean Vanier.

Une rencontre humaine, « terriblement humaine » comme le dit très souvent une amie moniale lorsqu’elle me parle de la démarche chrétienne.

Échanges, préparation et partage du repas.

Je garde chaleureusement dans mon cœur ces visages, ces rires, ces cris, ces paroles, ces silences et surtout ces regards.

Jean Vanier disait souvent que la vie à l’Arche avait fait surgir du plus profond de ses entrailles « le cri primal » :

« Suis-je aimable ? Suis-je aimé ? »

Personne portant un handicap visible ou personne portant un handicap invisible, nos regards, ce soir-là, exprimaient, me semble-t-il, « ce cri primal »…

Marchant dans les rues de Montpellier, alors que je reconduisais une de nos lycéennes à l’internat, je me suis souvenu de cette parole de la philosophe Simone Weil :

« Ce n’est pas à la façon dont un homme parle de Dieu que je vois s’il a séjourné dans le feu de l’Amour divin…, mais c’est à la manière dont il me parle des choses terrestres. »

Jean-Michel+,
votre frère en Communion Béthanie

Journée du Coming out du 11 octobre 2019

En ce vendredi 11 octobre « coming out day », notre Communion Béthanie est heureuse de vous offrir un entretien de notre frère prieur, Jean-Michel, avec la journaliste de « La Vie », Sophie Lebrun. Interview réalisé suite à la publication du livre : « Dieu est amour ».

Si « coming out » signifie « sortir » , voici « une parole en sortie ! »,
Une parole qui cherche, une parole qui ne prétend pas posséder la vérité.
Car…, si nous avons la vérité, il ne reste plus rien aux autres !
Une parole qui, en Église, n’offre pas des certitudes mais un questionnement.
Une parole qui ouvre un chemin de rencontre avec Jésus le Christ.
Lui qui, comme pour son ami Lazare, nous invite chaque jour au « coming out » : « viens dehors pour vivre… »

Message de rentrée septembre 2019

Ami-es, sœurs, frères,

Chaque matin, lorsque je passe sous le porche de « mon lycée », je me souviens de ce verset de saint Jean :

« Si quelqu’un dit : j’aime Dieu et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas ? » 1 Jn 4, 20

En effet, je peux prêcher Dieu, adopter toutes « les postures spirituelles inimaginables », si je n’aime pas les jeunes, les adultes de mon établissement scolaire, je ne suis pas au service du rayonnement de l’Évangile, je suis un menteur.

J’ai une conscience de plus en plus vive de l’exigence de cette mission d’adjoint en pastorale scolaire.
C’est vraiment pour moi le lieu de ma conversion quotidienne à l’amour-don.

Depuis plus de vingt ans, lorsque je passe sous le porche de « mon lycée », je lis : « Institution Notre-Dame de la Merci ».
Je ne vous cache pas que jusqu’à l’hiver dernier, j’étais très mal à l’aise avec le mot « institution ».
Jusqu’à ce que je découvre une des origines latines de ce mot :
« stare » ce qui signifie : se tenir debout.

Que se soit au sein de l’enseignement catholique ou au sein de notre Communion Béthanie, je désire être au service de la croissance, du déploiement des jeunes, des adultes.

Se tenir debout n’est-pas le signe de la résurrection ?
Une personne debout, c’est une personne qui en-visage, qui s’engage, qui crée un nouveau rapport avec « le reste » du vivant… 

Je débute cette nouvelle année scolaire à Montferrand-le-Château par un pèlerinage avec les ami-es du bienheureux Jean-Joseph Lataste.
Ce frère dominicain m’inspire, nous inspire.
Il a aimé, non avec des discours, mais en actes.
Il a fondé « une institution », un élan de Miséricorde, où des femmes et des hommes ressuscitent, se tiennent debout.

En Jésus le Christ, je nous souhaite d’accueillir un cœur très aimant, « un stare », l’humilité et l’audace de la semence.
Je vis ce pèlerinage dans cet élan, dans ce désir de fond.

en 2018 à Montferrand-le-Château

Jean-Michel+, frère prieur de la Communion Béthanie

Weekend inter-spirituel des 21 et 22 décembre 2019

Chers ami-es,

Je suis heureux de vous inviter à un temps inter-spirituel.
Il se vivra chez nos Sœurs du Cénacle à Versailles du samedi 21 décembre 2019 (11h) au dimanche 22 décembre 2019 (14h 30).
Avec mes amis et frères Federico (bouddhiste) et Ludovic-Mohamed (musulman) nous vous invitons à ce temps de simple rencontre, de partage, de méditation, de prière, de brefs apports de notre part.

TOUT SIMPLEMENT! : pourrait-être notre thème.

Merci de vous inscrire directement auprès de notre sœur Loan : loanabc@hotmail.fr

Merci à Loan et bientôt à Laetitia! de veiller sur ce temps inter-spirituel. Loan vous fera parvenir une nouvelle invitation en septembre prochain.

Je souhaitais vous faire parvenir cette première invitation avant la pause estivale… (le lieu d’accueil de nos Sœurs du Cénacle est vite plein!)

Très fraternellement et chaleureusement,
Jean-Michel+, frère prieur de la Communion Béthanie

12
%d blogueurs aiment cette page :