• contact@communion-bethanie.org

Archive de l’étiquette Manuel

Ascension 2021

Une méditation proposée par notre frère Manuel.

Un regard sur l’Ascension

Avec l’Incarnation du Fils de Dieu, c’est le divin qui fait irruption dans l’Histoire de l’humanité.

Avec l’Ascension de Jésus de Nazareth, le Christ, c’est l’humain qui fait son entrée dans l’éternité de notre Dieu Tri-Unité. Rien n’est sacré, rien n’est profane : pour nous, disciples de ce même Christ, tout est empreint de sa présence. Une présence qui est réelle, même si elle n’est pas sensible : « Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » Mt 28, 20.

C’est ça que nous fêtons aujourd’hui. Faire mémoire de l’Ascension c’est réaliser qu’il n’y a plus de frontières entre Dieu et nous, et que nos quotidiens sont vécus et partagés avec lui, si toutefois nous le lui permettons.

« Les disciples retournèrent à Jérusalem avec une grande joie ; ils étaient constamment dans le temple et bénissaient Dieu. » Lc 24, 53.

Oui, nous pouvons tourner nos regards vers le ciel, et retourner à nos vies dans la joie.
Oui, nous pouvons bénir Dieu constamment, en tout ce qui nous est donné de vivre. Nous pouvons aussi demander au Père, au nom de Jésus, le don du Saint-Esprit qu’il nous promet, dans la ferme confiance que nous sommes écouté·e·s et entendu·e·s.


Manuel,
frère de la Communion Béthanie.

solidarité

Pause méditation du 4 janvier 2021

Une méditation proposée par notre frère Manuel.

« Au commencement était la Parole […]. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes… »
Jn 1, 1-4

Depuis quatre jours, on répète et l’on reçoit les vœux pour cette année toute nouvelle que nous venons de commencer. Je ne voudrais pas déroger à cette habitude, et je vous souhaite un très beau et joyeux 2021, plein d’amour et de bénédictions pour chacune et chacun.

Nous fixons notre attention de coup sur ce temps mesuré et chronométré dans lequel nous vivons et que nous fêtons ces jours. Même s’il peut sembler un peu étrange, c’est aussi un bon moment pour porter notre regard un peu au-delà. Et si nous jetions un coup d’œil à l’éternité ? Ou, pour mieux dire, à la vie éternelle ?

« Je vous ai écrit tout cela pour que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui avez la foi au nom du Fils de Dieu. » 1Jn 5, 13.

Tiens donc ! Cette vie éternelle, nous la portons en nous, elle n’est pas loin ni est inatteignable… Et il n’est pas obligatoire d’attendre notre propre mort pour la vivre !

Mais de quoi s’agit-il ? « Or la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. » Jn 17, 3. Il est question tout simplement d’avancer dans la relation avec notre Dieu Tri-Unité à partir du Christ Jésus, de serrer de plus en plus nos liens avec Lui. Nous pouvons répondre à cette invitation à travers la prière, la lecture et la méditation de la Parole, le service offert à nos sœurs et frères en humanité… Tout acte et attitude vécus consciemment dans l’amour bienveillant du Seigneur fera grandir cette vie éternelle en nous.

Vivre d’ores et déjà cette vie éternelle qui nous est donnée va rehausser le goût de nos journées, et lui donner une autre lumière. Aucun instant n’est perdu quand on sait que nous vivons déjà dans l’éternité, bien au contraire : chaque instant de nos journées sera encore plus précieux.


Manuel,
frère de la Communion Béthanie

1
%d blogueurs aiment cette page :